Exploitation Wildfly

Au sein de Wildfly, chaque sous module est géré de manière parfaitement indépendante ce qui permet une meilleure isolation sous module et une facilité accrue de déployer différentes fonctionnalités. Son architecture modulaire lui offre une grande extensibilité, il devient aisé avec la version Wildfly 8.x de créer ses propres modules pour adapter le comportement de Wildfly à ses besoins.

Configuration de Wildfly

La configuration de Wildfly s'est considérablement simplifiée par rapport aux versions précédentes.

Là où un grand nombre de fichiers était nécessaire pour réaliser une configuration classique du serveur, Wildfly apporte une configuration unifiée avec un seul et unique fichier principal.

L'avantage de cette approche est que l'intégralité de la configuration de Wildfly peut être lue et centralisée au même endroit. De plus, Wildfly intègre un mécanisme de sauvegarde automatique de ses configurations valides, ce qui permet de revenir très facilement à une configuration précédente en cas de problème.

De plus, la configuration de Wildfly est modifiable à chaud grâce à l'emploi de la console CLI, véritable plateforme d'administration. Les différentes instructions de la console permettent très facilement d'automatiser un certain nombre de tâches, telles que le déploiement d'applications ou l'administration des datasources.

Pour les adeptes de l'interface web, il est possible d'utiliser une console web de manière centralisée pour réaliser la même configuration, il est donc possible à la fois d'exploiter la configuration du serveur en ligne de commande ou de l'exploiter par la console web.

Exploitation d'un cluster Wildfly

Avec Wildfly vient un mode "domain" extrêmement performant pour assurer de la haute disponibilité à vos applications JEE.

Ce mode "domain" offre des fonctionnalités très performantes pour exploiter un grand nombre de noeuds dans un cluster. Par exemple, il est possible très simplement d'exporter, de modifier ou de créer des configurations qui seront automatiquement exportées sur les différents nodes du cluster. Il n'a jamais été aussi facile d'exploiter un cluster JEE. La console CLI et la console WEB centralisent l'information aussi bien sur la configuration que sur les performances. Il est ainsi possible de déployer très simplement un WAR sur l'intégralité du cluster directement avec une seule ligne de commande.

En termes de performances, un cache applicatif (Infinispan) est très facilement exploitable pour obtenir de bonnes performances que ce soit en mode distribué ou en mode répliqué.

Exploitation Wildlfy Cloud

Exploiter les performances Wildfly

Depuis JBoss 7, la gestion de la mémoire a été considérablement améliorée pour ne plus consommer autant de mémoire que dans le passé.

On se retrouve donc avec un serveur d'applications qui ne consomme que quelques Mo de RAM pour fonctionner. Wildfly est donc moins gourmand en ressources ce qui permet d'allouer plus de mémoire pour vos applications, ce qui assure donc une meilleure exploitation de vos ressources matérielles, avec à la clé une gestion d'exploitation facilitée.

Afin de maximiser les performances Wildfly, il peut être utile de tuner finement la configuration.

Il est aussi primordiale de monitorer Wildlfy correctement pour obtenir de bonnes performances.

Notre démarche pour l'accompagnement à l'exploitation de Wildfly

Forts de notre expérience d'exploitation de Wildlfy pour notre compte au celui de nos clients, nous sommes en mesure de vous accompagner dans votre choix d'architecture et d'exploitation de vos serveurs Wildfly.