Le spécialiste de votre système d'information

Nos métiers

Maîtrise des performances

Comment maîtriser ses performances ?

Pour pouvoir calculer la disponibilité d’un système, il est nécessaire d’utiliser les notions suivantes :

  • L’uptime désigne le temps de bon fonctionnement d’un système ou temps écoulé depuis le dernier démarrage ou le dernier « plantage ».
  • Le MTBF (Mean Time Between Failure) est le temps moyen entre deux « plantages » pour un composant d’architecture.
  • L’AFR (Annualized Failure Rate) est l’inverse du MTBF rapporté à une année, c’est-à-dire qu’il représente la proportion de composants à changer chaque année.
  • Le downtime désigne le temps d’arrêt lié à un dysfonctionnement.
  • Le MTTR (Mean Time To Repair) désigne le temps moyen nécessaire au rétablissement du service.
  • L’AST (Agreed Service Time) désigne l’exigence de continuité de service convenue avec les utilisateurs du système.

Sur la base de ces définitions, on peut calculer la disponibilité de trois manières :

Méthodes de calcul de la disponibilité

Quand à la robustesse d’un système, elle est constatée en production en réalisant un ratio entre le nombre de sollicitations traitées par un composant (requêtes) et le nombre d’erreurs obtenues.

En lien avec Maîtrise des performances

En lien

Youtube

Blog


Vous avez un projet ?